chants


Universalisme, antiracisme biblique et talmudique


Le Tanach, la Bible est la première formulation de l'antiracisme, par la fiction (?) morale de la naissance d'un homme-femme unique : Adam

"L'homme a été créé unique  (...) pour ne pas qu'un homme se targue davoir un père plus grand qu'un autre".
Talmud - Sanhedrin

Ni juifs, ni grecs ....

Pinhas ben Eleazar
147 av JC

" Je prends à témoin le ciel et la terre, qu'il s'agiss d'un non juif, d'un Israel, d'un homme, d'une femme, esclave ou libre, c'est à la mesure de ses actes que l'Esprit Saint résidera en lui".

Tana dvé Eliahou "Permets, au contraire, à notre cœur de ne voir que les qualités de nos semblables et pas leurs défauts. Que chacun puisse s’adresser à l’autre avec des paroles de droitures et agréables devant Toi, afin que, à Dieu ne plaise, il ne réside aucune haine des uns envers les autres. Renforce-nous à diriger notre amour vers Toi. Et puisque tout est découvert devant Toi, fais en sorte que toutes nos actions ne soient que sujet de satisfaction envers Toi." Prière de R. Elimelekh de Lizensk (1717-1787) Allez un peu de Talmud: "Que les péchés disparaissent, et les pécheurs ne seront plus. (Ps. 104, 35) Beroria, la femme de R. Méir, dit à son mari : le verset ne parle pas des « pêcheurs », mais des « péchés », ainsi qu’il se dégage de la suite : « et les pécheurs ne seront plus », dès l’instant où les péchés auront disparus, il n’y aura plus de pécheurs. Ainsi, plutôt que de prier pour la destruction et la perte des méchants, prions plutôt pour qu’ils reviennent vers le droit chemin." (Berachot 10, a). merci a Herve elie Hervé-élie Bokobza

Hillel

Hillel

Si je ne suis pas pour moi, qui le sera? Et si je ne suis que pour moi, que suis-je ? Et si pas maintenant, quand ?

âme, pardon et judaisme

âme, pardon et judaisme

"Le judaisme a créé le "prochain" et avec lui la conception de l'humanité dans son vrai sens celui de l'estime pour la dignité humaine et la révérence du Divin pour tout ce qui porte visage humain" Rabbin Leo Baeck

" Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s'il a soif donne-lui à boire" Proverbes 25:21

Pardonner l'impardonnable ? " Quand je vois quelqu'un se montrer mauvais envers quelqu'un ou devant Dieu, comment puis-je l'aimer ? "" ne sais tu pas répond le rabbin, que l'âme orginelle étant d'essence divine, l'âme de tout être humain fait partie de Dieu ? Alors se peut-il que tu n'aies pas pitié de cet être, quand tu vois cette divine étincelle s'égarer et près de s'éteindre ?" cité par rabbin Pauline Bebe


Le vieil homme et l'enfant

judaisme et patriotisme

Mes articles sur le judaisme